Paradis Fiscaux et Judiciaires

Action en justice d’Ukrainiens réfugiés au Royaume-Uni contre le groupe paramilitaire Wagner

mercredi 2 novembre 2022 par paradisfj.info

Action en justice d’Ukrainiens réfugiés au Royaume-Uni contre le groupe paramilitaire Wagner

Agence France-Presse

1 novembre 2022 à 19h44

Des Ukrainiens ayant fui leur pays en guerre et se disant victimes du groupe paramilitaire russe Wagner vont lancer au Royaume-Uni une action en justice contre l’organisation, réputée proche du régime de Moscou, a annoncé mardi l’un des avocats les représentant.

Cette action « au nom de courageuses victimes ukrainiennes » contre le groupe Wagner et son chef Evguéni Prigojine « sera portée devant la Haute Cour de Londres » et vise à demander des réparations financières, a affirmé Jason McCue, du cabinet d’avocat McCue Jury and Partners, lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des Communes britannique.

« C’est la première fois dans le monde que Wagner et leurs semblables sont poursuivis en justice par des victimes pour terrorisme, utilisation d’armes de guerre et pour la guerre illégale (du président russe Vladimir) Poutine », a-t-il ajouté.

« C’est un moment historique, mais d’autres actions débuteront bientôt aux Etats-Unis et au Royaume-Uni », a-t-il précisé.

Le groupe Wagner est suspecté depuis des années par les Occidentaux d’exécuter les basses oeuvres du Kremlin sur différents théâtres d’opération, ce que Moscou a toujours démenti.

Mais Evguéni Prigojine, un homme d’affaires proche du Kremlin, a reconnu fin septembre avoir fondé Wagner en 2014, qualifiant l’organisation de « pilier » de la défense des intérêts russes.

Sa présence en Ukraine remonte à 2014, quand ses hommes sont signalés aux côtés des séparatistes prorusses de l’Est du pays. D’abord peu présents au début de l’invasion russe du pays en février 2022, les mercenaires de Wagner sont, selon les experts, devenus désormais des auxiliaires indispensables pour l’armée russe, qui a subi d’importantes défaites ces dernières semaines.

Ses mercenaires, dont la présence a été documentée depuis huit ans en Syrie en soutien du régime Assad, et en Libye, sont aussi actuellement présents notamment en Centrafrique et au Mali où ils sont régulièrement accusés d’exactions contre les populations civiles.

Entendu durant cette audition, l’ex-oligarque russe devenu opposant à Vladimir Poutine, Mikhail Khodorkovsky, a affirmé que l’influence d’Evgueni Prigojine auprès du président russe était « à peu près similaire » à celle d’importants ministres, comme Sergei Lavrov, le ministre des Affaires étrangères, ou Sergueï Choïgu, le ministre de la Défense.

Prigojine est suffisamment proche de Poutine pour qu’il ait même été autorisé à signer des grâces au nom du président afin de faciliter le recrutement pour le groupe Wagner de criminels en détention « quelle que soit la gravité des crimes », a assuré l’opposant en exil.

Il a aussi critiqué les dirigeants occidentaux pour avoir été trop lents à réaliser le danger du groupe Wagner.

« Ce que Wagner faisait en Afrique (...) aurait dû générer une grande inquiétude et une réponse forte à l’époque », a-t-il estimé.

Agence France-Presse


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 83 / 2362826

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site L’invasion de l’Ukraine par la Russie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License