Paradis Fiscaux et Judiciaires

Aux assises de Paris, l’insondable horreur de la guerre civile au Liberia

jeudi 13 octobre 2022 par paradisfj.info

Crimes contre l’humanité »

Aux assises de Paris, l’insondable horreur de la guerre civile au Liberia

Le procès de l’ancien chef de guerre Kunti Kamara, jugé depuis lundi en France pour complicité de crimes contre l’humanité entre 1993 et 1994, confronte magistrats et jurés à une violence inouïe, et parfois inexplicable.

par Maria Malagardis
publié le 13 octobre 2022 à 15h23

Il a déjà été beaucoup question de têtes coupées, de cœurs arrachés ou de brouettes remplies de morceaux de corps humains aux premiers jours du procès de Kunti Kamara, entamé ce lundi devant la cour d’assises de Paris. Cet ex-commandant de l’Ulimo, un groupe armé actif au Liberia au début des années 90, y est accusé de complicité de crimes contre l’humanité. Il risque la perpétuité, plus particulièrement pour s’être rendu coupable, en 1993 et 1994, de « pratiques massives et systématiques de tortures et d’actes inhumains » dans une province reculée, le comté de Lofa, au nord-ouest de ce pays d’Afrique de l’ouest anglophone.

Dans l’acte d’accusation de ce petit homme frêle et chauve, aujourd’hui âgé de 47 ans, figurent un cœur arraché à coups de hache pour être aussitôt dévoré, une décapitation, des meurtres, les viols répétés de deux adolescentes, ou du travail forcé dans « des conditions inhumaines ».

Avant même d’entrer dans le vif des débats, les premières audiences, consacrées au « contexte » des deux guerres civiles libériennes qui vont se succéder entre fin 1989 et 2003, ont constitué une véritable plongée dans une cruauté et une barbarie que les témoins et experts conviés à la barre avaient du mal à totalement expliquer. Même en retraçant le destin de cette nation singulière, … Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 2362826

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Génocides et crimes contre l’humanité  Suivre la vie du site Les crimes de guerre en Afrique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License