Paradis Fiscaux et Judiciaires

Biden annonce des sanctions qui coupent la Russie des financements occidentaux

mercredi 23 février 2022 par paradisfj.info

Biden annonce des sanctions qui coupent la Russie des financements occidentaux

Joe Biden a annoncé mardi une « première tranche » de sanctions visant la Russie, l’empêchant notamment de lever des fonds occidentaux pour rembourser sa dette souveraine, et visant aussi des banques ainsi que certaines « élites » du pays.

Agence France-Presse
22 février 2022 à 21h28

Joe Biden a annoncé mardi une « première tranche » de sanctions visant la Russie, l’empêchant notamment de lever des fonds occidentaux pour rembourser sa dette souveraine, et visant aussi des banques ainsi que certaines « élites » du pays.

« Nous mettons en place de vastes sanctions sur la dette souveraine russe. Cela signifie que nous coupons le gouvernement russe du financement occidental », a déclaré le président américain lors d’une allocution.

La Russie, par conséquent, « ne peut plus lever d’argent à l’ouest et ne peut plus négocier sa nouvelle dette sur nos marchés ni sur les marchés européens », a-t-il précisé.

Cette mesure pourrait peser sur la valeur du rouble, et renchérir le coût pour les consommateurs russes des produits importés.

Le secteur financier est également visé : « nous mettons en place des sanctions de blocage total contre deux grandes institutions financières russes, VEB (la banque publique de développement Vnesheconombank, NDLR) et leur banque militaire », a-t-il dit sans plus de précisions.

Par ailleurs, « à partir de demain, et dans les jours à venir, nous imposerons également des sanctions aux élites russes et aux membres de leur famille. Ils partagent les gains corrompus des politiques du Kremlin ».

Enfin, l’hôte de la Maison Blanche a assuré avoir « travaillé avec l’Allemagne pour (s’)assurer que Nord Stream 2 n’avancera pas, comme je l’ai promis ».

L’Allemagne a en effet annoncé mardi la suspension du projet de gazoduc Nord Stream 2 reliant les deux pays, et qui n’avait pas encore été mis en service.

Il s’agit, a précisé Joe Biden, d’une « première tranche de sanctions (...) étroitement coordonnées avec nos alliés et partenaires ».

Il n’a cependant pas mentionné certaines mesures qui étaient attendues, comme des contrôles sur les exportations ou une exclusion de la Russie du système international Swift, essentiel pour les échanges bancaires internationaux.

« La Russie paiera un prix plus élevé si elle poursuit son agression, y compris des sanctions supplémentaires », a-t-il toutefois menacé.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 60 / 2226857

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site L’invasion de l’Ukraine par la Russie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License