Paradis Fiscaux et Judiciaires

« Congo hold-up » : la justice belge ouvre à son tour une enquête

mardi 14 juin 2022 par paradisfj.info

Congo hold-up Enquête

« Congo hold-up » : la justice belge ouvre à son tour une enquête

À la suite de nos révélations « Congo hold-up », la justice belge a ouvert une enquête pour « corruption » visant l’homme d’affaires Philippe de Moerloose, qui a vendu pour 742 millions de dollars d’équipements à la République démocratique du Congo à des tarifs exorbitants.

Yann Philippin, De Standaard et Le Soir
14 juin 2022 à 15h30

C’est une magnifique demeure sise près d’un golf à Grez-Doiceau, en Belgique francophone. Ce mardi matin, le riche homme d’affaires belge Philippe de Moerloose a reçu la visite des officiers de l’Office central pour la répression de la corruption (OCRC), qui ont perquisitionné son domicile dans le cadre d’une enquête judiciaire « corruption privée d’agents publics étrangers », selon des informations de nos partenaires belges Le Soir et De Standaard. Les policiers anticorruption ont également perquisitionné deux autres domiciles privés, ainsi que trois des sociétés de Philippe de Moerloose.

Le parquet fédéral belge nous a confirmé que cette information judiciaire, confiée à un juge d’instruction, a été ouverte « suite aux informations publiées dans “Congo hold-up” », la vaste enquête internationale sur la corruption et le détournement de fonds publics en République démocratique du Congo, publiée en décembre dernier par Mediapart et vingt-trois médias et ONG, dont les quotidiens belges De Standaard et Le Soir. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 99 / 2240261

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les dictatures  Suivre la vie du site LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License