Paradis Fiscaux et Judiciaires

Evasion fiscale : les entreprises américaines beaucoup plus agressives que les européennes

mardi 22 novembre 2022 par paradisfj.info

Evasion fiscale : les entreprises américaines beaucoup plus agressives que les européennes

Les multinationales américaines privilégient les Caraïbes pour y loger une bonne partie de leurs bénéfices. L’Irlande est également attractive. Les grandes entreprises européennes, quant à elles, misent sur les Pays-Bas, le Luxembourg, la Suisse et l’Irlande.

Par Richard Hiault
Publié le 22 nov. 2022 à 16:12 Mis à jour le 22 nov. 2022 à 16:30

Le décalage entre le lieu où les multinationales déclarent leurs bénéfices et celui où se déroulent leurs activités économiques est patent. La base de données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) élaborée à partir des chiffres pays par pays de près de 7.000 entreprises multinationales de 47 pays en apporte la preuve. Certes, les statistiques concernent l’année 2018. Depuis, les gouvernements, en quête de recettes fiscales ont réagi. Mais les chiffres de l’OCDE mettent à jour une réalité longtemps cachée.

En matière d’optimisation fiscale, l’attitude des multinationales américaines apparaît bien plus agressive que celles de leurs homologues européennes. Les grands groupes américains ne se privent pas de loger leurs bénéfices dans les îles Caraïbes. Les Etats-Unis disposent d’un peu plus de 1.600 multinationales employant quelque 23,7 millions de salariés sur le sol américain. En 2018, elles y ont réalisé 1.500 milliards de dollars de profits et payé, à ce titre, 140,6 milliards de dollars d’impôts. Chaque salarié serait donc à l’origine d’un peu plus de 63.000 dollars de profit

Destination Caraïbes

Ces mêmes multinationales américaines disposaient d’un peu plus d’un millier de filiales aux Bermudes pour un effectif de… 740 personnes. Elles y ont localisé 97 milliards de dollars de profits et payé un impôt de seulement 484 millions de dollars. Outre la faiblesse de l’imposition, chaque salarié serait donc à lui seul générateur de… 131 millions de dollars de bénéfices. Belle performance. Aux Caïmans, plus de 2.000 filiales (5.500 personnes) y étaient enregistrées pour 50 milliards de dollars de profits et 212 millions de dollars d’impôts. Quant à l’Irlande qui abritait quelque 2.200 filiales américaines, elle a recueilli 49 milliards de dollars de bénéfices américains pour un impôt de 7,9 milliards.Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 47 / 2374394

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License