Paradis Fiscaux et Judiciaires

Feu vert de la justice française à l’extradition vers les Etats-Unis d’un ex-espion luxembourgeois

mercredi 19 janvier 2022 par paradisfj.info

Feu vert de la justice française à l’extradition vers les Etats-Unis d’un ex-espion luxembourgeois

19 janv. 2022

La justice française a donné son feu vert mercredi à l’extradition vers les États-Unis de Frank S., ancien Numéro 3 des services de renseignement luxembourgeois, soupçonné d’être impliqué dans une vaste fraude à la cryptomonnaie « OneCoin », a-t-on appris auprès de l’un de ses avocats.

La justice française a donné son feu vert mercredi à l’extradition vers les États-Unis de Frank S., ancien Numéro 3 des services de renseignement luxembourgeois, soupçonné d’être impliqué dans une vaste fraude à la cryptomonnaie « OneCoin », a-t-on appris auprès de l’un de ses avocats.

L’extradition a été « accordée », a indiqué dans un SMS à l’AFP Me Emmanuel Marsigny après la décision de la Cour d’appel de Nancy, dans l’est de la France. « Nous allons faire un pourvoi », a-t-il ajouté.

La chambre de l’instruction « a rendu un avis favorable à l’extradition », a confirmé à l’AFP le procureur général Jean-Jacques Bosc.

« Si toutes les voies de recours sont utilisées », l’éventuelle extradition de Frank S. devrait prendre encore un certain temps« , a toutefois prévenu le magistrat.

Dans l’hypothèse où le pourvoi en cassation (dernier recours possible dans une affaire judiciaire) annoncé par le conseil de Frank S. serait rejeté, »il appartiendra au gouvernement de prendre un décret d’extradition« , lui aussi susceptible d’être contesté »devant le Conseil d’État« , a expliqué M. Bosc.

Reconverti dans l’intelligence économique, Franck S., Luxembourgeois de 51 ans, a été arrêté en France le 29 avril par la brigade de recherche et d’intervention (BRI), alors qu’il circulait à deux kilomètres de la frontière luxembourgeoise, puis déféré devant le parquet général de Nancy avant d’être incarcéré.

La demande d’extradition de la justice américaine avait été adressée aux autorités françaises le 4 février 2021.

Début juin, deux agents du FBI américain se sont déplacés à Nancy pour remercier les enquêteurs français.

Frank S. a toutefois été remis en liberté le 19 novembre avec assignation à résidence sous bracelet électronique, dans l’attente de la décision de la Cour d’appel sur la demande d’extradition formulée par les autorités américaines.

Marié et père de trois enfants, il réside en Lorraine (est de la France) depuis 2008.

L’ex-agent des services luxembourgeois est recherché par la justice américaine dans une affaire de cryptomonnaie frauduleuse »OneCoin« qui a permis d’escroquer ses utilisateurs de plusieurs milliards de dollars entre 2014 et 2019.

Considérée en décembre 2019 par le journal britannique The Times comme »l’une des plus grandes escroqueries de l’histoire« , le système reposait sur une pyramide de Ponzi qui consiste à rémunérer les investisseurs avec les fonds apportés par les nouveaux entrants.

Le citoyen du Grand-Duché, qui a également travaillé pour l’ambassade américaine au Luxembourg, est mis en accusation aux État-Unis pour »complot en vue de commettre une fraude électronique« et »un délit de blanchiment« , avait indiqué en novembre Me Marsigny.

Selon l’avocat, il a »découvert« lors de son interpellation qu’il avait été inculpé le 24 septembre 2020 »par le bureau du Procureur de New York« dans cette affaire.

 »Il est présenté faussement par le procureur américain comme étant en fuite« , s’était indigné l’avocat.

Selon lui, son client était au contraire »en négociation« et avait même »rendez-vous avec le procureur américain en avril 2020« , rendez-vous »annulé« par le magistrat lui-même en raison de l’épidémie de Covid-19.

Me Marsigny avait dénoncé une »manoeuvre« afin de »contraindre« son client »à donner des informations qu’il n’a pas mais que le procureur (américain) est convaincu qu’il détient".

En 2020, Frank S. a été relaxé par la justice de son pays dans un vaste scandale d’écoutes téléphoniques qui avait coûté en 2013 son poste de Premier ministre à Jean-Claude Juncker.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 228 / 2226857

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le financement du terrorisme  Suivre la vie du site Repère  Suivre la vie du site Les Services secrets   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License