Paradis Fiscaux et Judiciaires

France : perquisitions à Orpea, groupe de maisons de retraite

jeudi 9 juin 2022 par paradisfj.info

France : perquisitions à Orpea, groupe de maisons de retraite

Agence France-Presse
8 juin 2022 à 18h42

Des perquisitions étaient en cours mercredi au siège et dans les directions régionales du groupe privé de maisons de retraite Orpea, dans le cadre d’une enquête ouverte en avril sur des soupçons de maltraitance institutionnelle et d’infractions financières, a appris l’AFP de sources concordantes.

Une dizaine de gendarmes sont rentrés dans le siège de l’entreprise à Puteaux (à l’ouest de Paris) en début de matinée, a constaté une journaliste de l’AFP.

La direction d’Orpea a confirmé qu’une perquisition était « en cours » au siège et dans ses directions régionales.

Dans la foulée de cette annonce, le titre Orpea chutait de plus de 5% à la Bourse de Paris.

Orpea est sous le feu des critiques depuis la publication fin janvier par le journaliste Victor Castanet du livre « Les Fossoyeurs », qui accuse le groupe de graves manquements dans la gestion de ses maisons de retraite.

Selon une source proche de l’enquête, ces perquisitions visent à « effectuer des vérifications » dans l’enquête ouverte après un signalement du gouvernement adressé en mars au parquet de Nanterre (près de Puteaux), à la suite de la publication du livre « Les Fossoyeurs » de Victor Castanet.

Cette enquête a été jointe à d’autres investigations, lancées en février, pour « faux et usage de faux et infraction à la législation sur le travail en recourant abusivement à des contrats à durée déterminée ».

Sollicité par l’AFP, le parquet de Nanterre n’a pas souhaité communiquer.

Par ailleurs, l’ex-directeur général du groupe pendant plus de dix ans, Yves Le Masne, limogé fin janvier, a été entendu en audition libre mardi dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet national financier (PNF) pour « délit d’initié » concernant sa revente d’actions, peu avant la parution du livre.

« L’enquête se poursuit », a sobrement indiqué mercredi le PNF, confirmant la fin de l’audition de l’ancien dirigeant mardi.

Par ailleurs, l’ex-directeur général du groupe pendant plus de dix ans, Yves Le Masne, limogé fin janvier, a été entendu en audition libre mardi dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet national financier (PNF) pour « délit d’initié » concernant sa revente d’actions, peu avant la parution du livre de Victor Castanet.

« L’enquête se poursuit », a sobrement indiqué mercredi le PNF, confirmant la fin de l’audition de l’ancien dirigeant mardi.

alh-tll-ola-ab/lbx/jg/as


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 68 / 2240261

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site les biens publics en danger  Suivre la vie du site Le scandale Orpea   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License