Paradis Fiscaux et Judiciaires

Kazakhstan : le président rejette toute enquête internationale sur les émeutes

samedi 29 janvier 2022 par paradisfj.info

Kazakhstan : le président rejette toute enquête internationale sur les émeutes

29 janv. 2022

Le président du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokaïev a rejeté samedi les appels à mener une enquête internationale sur les heurts meurtriers qui ont secoué ce pays d’Asie centrale début janvier, pire crise de son histoire récente.

Le président du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokaïev a rejeté samedi les appels à mener une enquête internationale sur les heurts meurtriers qui ont secoué ce pays d’Asie centrale début janvier, pire crise de son histoire récente.

Les autorités kazakhes ont mis en cause des « bandits » et des « terroristes » formés à l’étranger, après des manifestations qui ont tourné à l’émeute et ont fait 225 morts, menant à une brève intervention russe, sans toutefois fournir de preuves de ces affirmations.

« Je ne vois pas la nécessité d’une telle enquête. Nous avons nos propres gens et ils sont honnêtes et objectifs », a déclaré M. Tokaïev dans sa première interview depuis la crise, diffusée samedi par la chaîne publique Khabar.

Le Parlement européen et des ONG ont appelé à une enquête internationale sur les troubles, qui ont commencé après une forte hausse des prix du carburant, sur fond de colère face à la corruption et la baisse du niveau de vie, avant de prendre un tournant plus politique et violent.

Le président kazakh a également assuré qu’il n’avait pas l’intention de se maintenir au pouvoir au-delà des deux mandats que prévoit la Constitution, contrairement à son prédécesseur Noursoultan Nazarbaïev qui a dirigé le Kazakhstan pendant près de trente ans.

« Je ne sais pas combien de temps je serai président du Kazakhstan, mais je sais absolument que, conformément à la Constitution, ce ne sera pas pour plus de deux mandats », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il « n’y aura pas de modification des lois, a fortiori de la Constitution ».

M. Tokaïev a cimenté son autorité vendredi en prenant la tête du parti au pouvoir Nour Otan, après avoir déjà écarté d’importants postes plusieurs proches de son prédécesseur.

La colère des manifestants lors des émeutes était notamment dirigée contre M. Nazarbaïev, 81 ans, qui a quitté le pouvoir en 2019 tout en conservant une influence majeure dans le pays.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 99 / 2226035

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’Exploitation pétrolière  Suivre la vie du site La révolte au Kazakhstan   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License