Paradis Fiscaux et Judiciaires

La justice protège-t-elle les banques ?

mardi 10 mai 2022 par paradisfj.info

Analyse

La justice protège-t-elle les banques ?

ANALYSE. Dans la gestion de fortune, des comportements considérés comme contraires aux bonnes pratiques ne sont pas forcément jugés graves par la justice suisse. Il est donc plus difficile pour les clients d’obtenir réparation

Sébastien Ruche
Publié lundi 9 mai 2022 à 20:03
Modifié lundi 9 mai 2022 à 22:08

Lorsqu’on travaille dans la finance en Suisse, il faut vraiment y mettre du sien pour être condamné pour malversations. Par exemple lorsqu’un gérant multiplie les transactions afin de générer des commissions. Dans les milieux financiers, cette combine vieille comme le monde – dénommée barattage ou churning – est considérée comme excessive lorsqu’un portefeuille « tourne » entre une et deux fois au cours d’une année. C’est-à-dire que toutes les positions ont été vendues et autant ont été rachetées – deux fois. Mais pour que la justice accepte que le client concerné dépose une plainte pénale, il faut que son portefeuille ait tourné au moins… huit fois en une année. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 124 / 2360051

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License