Paradis Fiscaux et Judiciaires

La justice suisse condamne trois sociétés pour corruption en Afrique

mardi 23 novembre 2021 par paradisfj.info

Afrique

La justice suisse condamne trois sociétés pour corruption en Afrique

Sises à Marly dans le canton de Fribourg, trois filiales du groupe néerlandais SBM Offshore écopent d’une amende pour n’avoir pas su empêcher le versement de pots-de-vin à des fonctionnaires en Angola, en Guinée équatoriale et au Nigeria.

Marc Guéniat
Publié mardi 23 novembre 2021 à 17:38
Modifié mardi 23 novembre 2021 à 17:38

« La corruption était si usuelle que c’était comme se laver les dents ou boire un verre d’eau. » C’est ainsi qu’un ancien employé a résumé devant la justice le modèle d’affaires « simple » de SBM Offshore, société spécialisée dans les équipements maritimes à destination de l’industrie pétrolière. En Angola, au Nigeria ou en Guinée équatoriale, la firme néerlandaise obtenait des contrats « en payant des pots-de-vin » depuis ses trois filiales suisses.

Comme il l’a annoncé par communiqué de presse, le Ministère public de la Confédération (MPC) vient de condamner ces trois entités sises à Marly, dans le canton de Fribourg, qui « constituent le centre financier opérationnel » du groupe. Les trois sociétés ont admis leur culpabilité, et l’ordonnance pénale de condamnation, entrée en force, ne peut plus être contestée.

Sanctionnées pour défaut d’organisation, ces sociétés n’ont manifestement pas pris « toutes les mesures d’organisation » permettant d’empêcher que les actes de corruption soient commis en leur sein entre 2006 et 2012. La justice helvétique a établi que des paiements totalisant un peu plus de 23 millions de francs ont été versés à des fonctionnaires angolais, nigérians et équato-guinéens. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 2227855

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License