Paradis Fiscaux et Judiciaires

Le plus grand « leak » d’Afrique dévoile les secrets financiers du Congo

vendredi 19 novembre 2021 par paradisfj.info

International Enquête

Le plus grand « leak » d’Afrique dévoile les secrets financiers du Congo

Les documents de « Congo hold-up », plus grande fuite de données d’Afrique, montrent l’enrichissement de Joseph Kabila aux dépens de ses concitoyens. Ils écrivent aussi une histoire de ce pays, où flux financiers expliquent intrigues politiques et réalités sociales.

Justine Brabant et Yann Philippin

19 novembre 2021 à 12h56

C’est l’histoire d’un hold-up, dont le magot se compte en dizaines de millions de dollars. Les protagonistes ? Un chef d’État, Joseph Kabila, au pouvoir au Congo jusqu’en janvier 2019. Une banque privée, la BGFI. Un pays, la République démocratique du Congo (RDC), géant d’Afrique centrale dont le sous-sol regorge de minerais, mais dont les trois quarts des 100 millions d’habitants doivent vivre avec moins de deux dollars par jour.

Ce braquage historique serait sans doute resté inconnu sans la plus grande fuite de données sensibles d’Afrique : 3,5 millions de documents confidentiels issus de la BGFI, qui permettent de retracer le scénario du casse dans ses moindres détails.

En cinq ans, la famille Kabila et ses associés ont détourné, avec la complicité de la BGFI, dont ils contrôlaient la filiale congolaise, au moins 138 millions de dollars des caisses de l’État. Grâce à des factures douteuses, des jeux d’écriture comptable, des transactions antidatées et, surtout, grâce à une société-écran qui leur a permis de couvrir le tout (lire notre première enquête ici).


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 71 / 2240261

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Médiapart et EIC  Suivre la vie du site Congo hold-up : histoire secrète d’un pillage   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License