Paradis Fiscaux et Judiciaires

Les Emirats, nouveau refuge des oligarques russes

mercredi 13 avril 2022 par paradisfj.info

Les Emirats, nouveau refuge des oligarques russes

Frappés par les sanctions occidentales, les oligarques se sont lancés dans une course contre la montre pour délocaliser leurs actifs dans les paradis fiscaux. Ils font appel à des banques privées dont les transactions, très opaques aux Emirats, rendent quasi impossible le traçage des fonds.

Par Laura-Mai Gaveriaux
Publié le 13 avr. 2022 à 07:15Mis à jour le 13 avr. 2022 à 09:34

Dans le hall néobaroque de l’hôtel Burj Al Arab, avec sa profusion de marbres colorés, on entend toutes les langues. A l’image de cette bulle cosmopolite qu’est devenue Dubaï depuis une trentaine d’années, sorte de Monaco du Moyen-Orient. Mais des gros fauteuils rouges, c’est un air slave qui se détache le plus.

Avec ses chambres de 2.000 à 12.000 euros la nuit, le Burj Al Arab, planté sur une île artificielle, palace le plus cher de l’émirat de Dubaï, est le lieu de rencontre préféré des hommes d’affaires russes les plus riches. Ceux qui évoluent, forcément, dans les réseaux du Kremlin - il est impossible de faire fortune, et surtout de la conserver sans avoir au minimum l’aval de Vladimir Poutine. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 88 / 2240261

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site L’invasion de l’Ukraine par la Russie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License