Paradis Fiscaux et Judiciaires

Les traders des cryptos et du bitcoin pris dans la déroute de FTX

samedi 19 novembre 2022 par paradisfj.info

Décryptage

Les traders des cryptos et du bitcoin pris dans la déroute de FTX

La chute d’une des principales plateformes, FTX et firmes de trading, Alameda a créé une onde de choc comparable sur les cryptos à ce que fut la faillite de Lehman Brothers. Avant la tempête de novembre, les fonds spéculatifs sur les cryptos et bitcoin perdaient déjà la moitié de leur valeur.

Par Nessim Aït-Kacimi
Publié le 19 nov. 2022 à 09:48 Mis à jour le 19 nov. 2022 à 09:55

Après deux années euphoriques ( 2020 ,2021), 2022 a un parfum de déroute pour les traders des cryptos, du bitcoin et des NFT. Sur les 10 premiers mois de l’année, les fonds spéculatifs sur les cryptos ont perdu près de la moitié de leur valeur selon les différents fournisseurs d’indices. Le 8 novembre, quand le marché prit conscience du naufrage de FTX, ils perdirent 12 % en une seule journée selon NilsonHedge. Les performances des fonds ont été tellement mauvaises que la moitié des gérants de cette base de données ont arrêté de les livrer. De quoi augurer de fermetures massives de fonds cette année. Certains traders avaient parié sur le rebond des marchés en achetant des bitcoins et éthers juste avant le plongeon .

[...] Dérivés

Les volumes sur les dérivés des cryptos sont devenus très supérieurs à ceux au comptant, qui ont eu chuté cette année à la différence des premiers. Chaque jour il se négocie 50 milliards de dollars rien que sur les dérivés du bitcoin et les fonds traitent avec des sociétés spécialisées comme FalconX. « Auparavant les grands hedge funds « global macro » (NDLR : qui investissent sur tous les marchés) étaient surtout focalisés sur les contrats à terme sur le bitcoin et l’éther. Ils commencent à s’exposer aux 10 premières cryptos par le biais de produits dérivés (swaps), constate Oliver Yates cofondateur et dirigeant d’Aplo, un courtier crypto agréé par l’Autorité des Marchés Financiers.
Pour le moment peu actives dans le trading, les grandes banques vont peut-être profiter des difficultés de certaines firmes pour acquérir des parts de marché ou des équipes de traders . Mais avant toute initiative, elles doivent y voir plus clair sur les vulnérabilités et risques de faillite en chaîne dans un secteur réputé pour son opacité. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 48 / 2374394

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Les cryptomonnaies   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License