Paradis Fiscaux et Judiciaires

Paradis fiscaux et hommes de paille : plongée dans les montages complexes de l’oligarque Suleyman Kerimov

dimanche 17 avril 2022 par paradisfj.info

Paradis fiscaux et hommes de paille : plongée dans les montages complexes de l’oligarque Suleyman Kerimov

par Abdelhak El Idrissi , ICIJ publié le 15 avril 2022 à 15h22

Un tatoueur, une esthéticienne… Voici le profil des petites mains qui participent à la circulation des milliards d’euros de l’oligarque Suleyman Kerimov. La complexité des montages qu’il a mis en place et la rapidité des transferts d’argent rendent quasiment impossible leur saisie.

Au 13 avril 2022, la France avait gelé près de 24 milliards d’euros de biens et avoirs financiers russes sur son territoire. Ce chiffre, important à première vue, est paradoxalement une sorte d’aveu d’impuissance des autorités françaises. En effet, la majorité des 33 biens, villas et appartements de luxe visés font partie des rares biens dont l’identité des propriétaires n’est pas cachée. Mais qu’en est-il des oligarques dont les avoirs s’abritent derrière des cascades de sociétés offshore détenues par des hommes de paille ?

Les oligarques russes apprécient particulièrement ces montages, comme le montrent des documents provenant de plusieurs fuites de données (Panama Papers, Paradise Papers, Fincen Files, Pandora Papers) révélées ces dernières années par le Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ), dont la Cellule Investigation de Radio France est partenaire. Ces données nous ont permis de reconstituer partiellement la carte des empires financiers cachés aux autorités fiscales. Et à ce titre, l’exemple de Suleyman Kerimov est un cas d’école. Son nom n’apparait en effet jamais directement, ni publiquement, ni même dans les données confidentielles issues des cabinets offshore. Pour mener ses opérations, il s’abrite derrière des hommes de confiance basés en Suisse et sur ses proches (enfants et neveu).

Depuis des années, son entourage multiplie en effet les sociétés offshore dans des paradis fiscaux (Iles Vierges britanniques, Chypre) grâce au cabinet Trident Trust qui s’occupe de leur enregistrement dans les principaux paradis fiscaux de la planète. Ces coquilles vides, créées en quelques minutes, ont servi à faire transiter des centaines de millions d’euros dans l’environnement de M. Kerimov grâce à des transactions opaques dont le but semble être de dissimuler l’origine et la destination de ces fonds, ainsi que le bénéficiaire réel de ces opérations. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 185 / 2226572

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site Affaire Kerimov   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License