Paradis fiscaux et judiciaires

Grand rassemblement pour l’indépendance de la presse ce 4 octobre à Paris

jeudi 4 octobre 2007

Grand rassemblement pour l’indépendance de la presse ce 4 octobre à Paris

Rendez-vous le 4 octobre à 18 heures au Musée social (Cedias)
5, rue Las Cases – 75007 Paris (métro : Solférino)

20-09-2007

L’intersyndicale de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT, SJ-CFTC, SPC-CFE-CGC, SJ-FO) organise un grand rassemblement des journalistes et des citoyens ce 4 octobre à 18h au Musée social à Paris. Objectif de la manifestation : réclamer une presse libre et indépendante.

Voici dans son intégralité l’invitation des syndicats :

Depuis des mois, les coups de boutoirs portés à la liberté de la presse sont de plus en plus violents. Rarement l’indépendance des journalistes n’avait été autant bafouée. Rarement, l’un des droits fondamentaux du citoyen, à savoir l’accès à une information honnête, complète, pluraliste et indépendante des pressions politiques, financières et commerciales, n’avait été autant menacé.

La situation est grave. Les exemples pullulent : la mainmise de quelques grands industriels - dont les liens avec le pouvoir en place ne sont plus à démontrer - est une situation unique en Europe. Même les Etats-Unis ne connaissent pas un tel phénomène. Des journaux, des émissions, des postes de journalistes disparaissent. Restructurations et plans sociaux se succèdent à un rythme effréné. Les pressions exercées sur les journalistes atteignent des sommets dignes d’une république bananière. Les cas de censure deviennent monnaie courante. Les rédactions sont perquisitionné es au mépris même de la loi.

Face à cette situation d’une extrême gravité, les syndicats de journalistes, garants des intérêts moraux et du statut d’une profession indispensable au droit à l’information des citoyens, ont décidé, pour la première fois depuis 15 ans, de se rassembler pour passer à l’action. Ils appellent les journalistes et les citoyens à s’engager avec eux pour gagner la bataille de l’indépendance.

Les médias, dans leur diversité d’expression, devraient contribuer à préserver et à renforcer la démocratie. Les journalistes n’ont en aucun cas vocation à faire passer un message au profit d’un intérêt particulier. Ils doivent, et avec eux les patrons de presse, avoir le souci constant de respecter la déontologie de la profession, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. L’information ne se confond pas avec de la communication, et doit encore moins être prise pour une marchandise. La République française et ses représentants élus par le peuple doivent garantir le respect de ces principes.

Déjà en 1999, le Conseil de l’Europe invitait les « Etats membres a encourager les médias à renforcer l’indépendance éditoriale et d’autres moyens d’autorégulation. » Il a lui-même affirmé que « l’exercice libre et sans entrave des libertés journalistiques est vital pour la libre formation des opinions et des idées ... »

L’information est un droit fondamental de tout citoyen, qui commence par le respect du droit d’informer.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1916 / 541017

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les médias   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License