Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Les sociétés militaires privées > La privatisation de la violence > La société de sécurité Blackwater accusée de fraude fiscale

La société de sécurité Blackwater accusée de fraude fiscale

lundi 22 octobre 2007

Amériques

La société de sécurité Blackwater accusée de fraude fiscale

REUTERS | 22.10.2007 | 20:25

WASHINGTON (Reuters) - La société de sécurité privée américaine Blackwater, impliquée dans une fusillade qui a coûté la vie à 17 civils irakiens le 16 septembre à Bagdad, a été accusée lundi de fraude fiscale par un élu de la Chambre des représentants.

La firme a omis "de déclarer et de payer plusieurs millions de dollars de cotisations de sécurité sociale, d’assurance maladie et de chômage, entre autres", a affirmé Henry Waxman, élu démocrate de Californie et président de la commission parlementaire sur la réforme du gouvernement et son évaluation.

Blackwater a "cherché à dissimuler sa conduite au Congrès et aux autorités", a-t-il ajouté, sur la foi de documents obtenus par la commission.

"Les allégations du président sont inexactes", a rétorqué Anne Tyrrell, porte-parole de la société.

Robert Gates, secrétaire américain à la Défense, s’en est pris récemment aux agents de sécurité de privés employés en Irak.

Le gouvernement irakien réclame quant à lui le départ du pays de Blackwater depuis la fusillade du 16 septembre. Un rapport sur les activités de ces sociétés a été remis lundi à la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice.

© REUTERS

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence Reuters.

Visitez le site de l’Agence Reuters.