Paradis fiscaux et judiciaires

Paris en ligne : la Française des jeux plaide pour la fin du monopole

dimanche 11 novembre 2007

Paris en ligne : la Française des jeux plaide pour la fin du monopole

09/11/2007-18h57 - Charlotte Pons - © Le Point.fr

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du journal Le Point :

Le Point.fr : Quelles seraient les grandes lignes de ce cadre juridique ?

La Française des jeux : Il faut d’abord définir notre responsabilité par rapport au parieur : limiter les sommes misées, prendre garde à l’âge... Certains opérateurs étrangers disent interdire le jeu aux mineurs mais ils ne demandent une carte d’identité qu’une fois qu’il s’agit de payer ! Entre-temps, le parieur a le temps de perdre de l’argent.

Le Point.fr : Qu’en est-il de la fiscalité ?

La Française des jeux : Là encore, il faut un cadre juridique qui vienne harmoniser la fiscalité, car c’est de là que découle l’aspect compétitif. En France elle est de 20 %, alors que certains opérateurs bénéficient de la fiscalité maltaise à 1 % !

Le Point.fr : Vous voudriez voir votre fiscalité abaissée ?

La Française des jeux : Ce n’est pas l’enjeu du débat. L’important c’est avant tout l’harmonisation. A combien ? C’est une autre question. Mais il est certain qu’il faut une fiscalité adaptée à la sensibilité du secteur qui additionne les risques liés à l’Internet, aux jeux d’argent et au sport. Enfin, il faut une fiscalité qui rétribue le sport.

Lire la suite de l’article sur le site du journal Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3030 / 450657

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site Les paris en ligne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License