Paradis fiscaux et judiciaires

La difficile disparition du monopole du jeu

dimanche 11 novembre 2007

La difficile disparition du monopole du jeu

09/11/2007-18h10 - Charlotte Pons - © Le Point.fr

Extrait d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Point :

A la suite d’un entretien avec le commissaire au Marché intérieur, Charlie McCreevy, le ministre français du Budget Eric Woerth a déclaré que la France était prête à aller vers une ouverture maîtrisée du système de jeux, et qu’un accord devrait voir le jour avant la fin mars. "Nous aborderons cette discussion avec un esprit d’ouverture, en tenant compte du contexte européen actuel, mais en étant très ferme sur nos positions et sans transiger sur un certain nombre de principes", avait précédemment annoncé Eric Woerth. Car le gouvernement pose des conditions très strictes à l’ouverture.

A l’encontre du principe de reconnaissance mutuelle, il exige ainsi que les opérateurs disposent d’une filiale en France. Si l’entreprise a obtenu sa licence hors Hexagone, elle ne sera pas reconnue, même s’il s’agit d’un pays européen. Deuxième point : le maintien du pari mutuel, qui implique que les gagnants se répartissent la mise. Enfin, une partie des recettes devront être reversées à la filière hippique, comme c’est le cas actuellement pour le PMU. Le gouvernement justifie sa volonté de procéder à une ouverture "maîtrisée" par le risque de blanchiment d’argent et la nécessité de préserver la filière hippique qui représente 62 000 emplois.

Lire la suite de cet article sur le site du journal Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3562 / 489098

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site Les paris en ligne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License