Paradis fiscaux et judiciaires

La justice américaine en pince pour BAE

mercredi 14 novembre 2007

La justice américaine en pince pour BAE

Corruption | mercredi, 14 novembre 2007 | par Guillaume Dasquié

Un juge américain a donné jusqu’au 11 janvier 2008 au groupe britannique d’armement BAE pour s’expliquer sur son système de corruption avec l’Arabie Saoudite. Ca va faire mal !

C’est LE sujet de discussion à la mode sur les vols entre Londres et New-York : un dossier judiciaire ultra politique stoppé net par le gouvernement britannique en décembre 2006 et qui rebondit aux États-Unis sur initiative d’un petit actionnaire américain. Le 19 septembre 2007, un fonds de pension du Michigan, The City of Harper Woods Employees Retirement System, porte plainte contre le groupe d’armement BAE devant la cour du district de Washington. Il reproche à l’industriel anglais, très présent sur le marché américain, d’avoir lésé les petits porteurs en dissimulant des flux financiers gigantesques pour les utiliser dans des opérations de corruption en Arabie Saoudite.

Lire la suite de l’article sur le site du magazine Bakchich.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1953 / 573281

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site BAE Systems   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License