Paradis fiscaux et judiciaires

Réaction de Total au projet de commission d’enquête sur la Birmanie

samedi 1er décembre 2007

Confidentiels

Réaction de Total au projet de commission d’enquête sur la Birmanie

30/11/2007-17h47 - Rubrique coordonnée par Irène Inchauspé - © Le Point.fr

"L’Occident, par sa politique de sanctions très active, s’est déjà mis hors jeu car il ne possède pratiquement plus de moyens de pression sur Rangoon." Telle est la réaction de Total à la résolution du président de la République de soutenir la mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire sur la Birmanie, qui pourrait être gênante pour le groupe pétrolier.

Mais le président de la République a décidé d’accéder à la demande formulée par quatre intellectuels (Bernard-Henri Levy, Pascal Bruckner, André Glucksman et Christophe Ono-dit-Biot) qui l’ont rencontré à l’Élysée, le 23 novembre, juste avant son départ pour la Chine.

Publié avec l’aimable autorisation du magazine le Point.

Visitez le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1785 / 614040

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les dictatures  Suivre la vie du site LA BIRMANIE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License