Paradis fiscaux et judiciaires

Genève refuse l’impôt sur les grandes fortunes

dimanche 16 décembre 2007

Europe

Genève refuse l’impôt sur les grandes fortunes

AP | 16.12.2007 | 16:42

Les citoyens du canton de Genève ont refusé dimanche une initiative fiscale taxant les grandes fortunes, et rejeté une autre initiative destinée à revenir sur une baisse d’impôts sur le revenu votée en 1999.

C’est à une majorité de 63,99% qu’a été refusée l’initiative de gauche "Contribution temporaire de solidarité des grandes fortunes pour le rétablissement social des finances cantonales". Elle prévoyait que cette contribution de solidarité débuterait à partir d’une fortune imposable de 1,5 million de francs (899.340 euros). La contribution cesse lorsque la dette cantonale a diminué de moitié.

Une autre initiative fiscale de la gauche a également été rejetée, à une majorité de 58,67%. Elle entendait revenir partiellement sur la baisse de 12% de l’impôt sur le revenu acceptée par les Genevois en 1999.

Toujours en matière d’impôts, les citoyens genevois ont accepté, à une majorité de 57,36%, une loi qui exempte de l’impôt sur le capital, pour une durée de trois ans, les nouvelles entreprises et celles venant s’implanter à Genève. Ils ont également été d’accord de baisser le barême de l’impôt pour les véhicules utilitaires.

Les Genevois ont aussi accepté, à une majorité de 68,5%, la révision de la loi sur le chômage. Ainsi est supprimé le système des emplois temporaires qui permettait de bénéficier une seconde fois des indemnités fédérales.

© AP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence Associated Press.

Visitez le site de l’Agence Associated Press.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1411 / 541432

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License