Paradis fiscaux et judiciaires

Bernard Bertossa met en cause la justice suisse

samedi 29 décembre 2007

Bernard Bertossa met en cause la justice suisse

illustration : Bernard Bertossa, à quelques pas de la retraite. (Keystone)

Extraits de l’article mis en ligne sur le site Swissinfo.org :

Alors qu’il s’apprête à prendre sa retraite du Tribunal pénal fédéral, le Genevois parle de ’législation insuffisante’ et critique Christoph Blocher dans une interview publiée samedi par le « Tages-Anzeiger ».

La carrière de Bernard Bertossa, qui a été procureur général du canton de Genève pendant 12 ans, s’achève après quatre années passées à Bellinzone comme juge au Tribunal pénal fédéral.

Les lois suisses ne permettent quasiment pas de détecter les activités terroristes en Suisse, estime Bernard Bertossa en passe de prendre sa retraite du Tribunal pénal fédéral. La législation est insuffisante, a-t-il dit dans un entretien au « Tages-Anzeiger ».

Les dispositions légales ne sont pas seules en cause, les autorités judiciaires sont également critiquées. La justice est bien plus efficace contre les petits poissons que contre les criminels économiques. Il n’y a quasiment pas de plaintes pour blanchiment d’argent, a-t-il constaté.

Lire la suite de l’article sur le site Swissinfo.org.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1231 / 526024

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Bernard Bertossa   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License