Paradis fiscaux et judiciaires

Italie/USA : coup de filet antimafia avec 74 arrestations, dont 54 à New York

jeudi 7 février 2008

07/02/2008 19:59

ROME (AFP) - Italie/USA : coup de filet antimafia avec 74 arrestations, dont 54 à New York

[Photos-montage de personnes soupçonnées de trafic de drogue en Sicile et à New York remises le 7 février 2008 par la police italienne - © 2008 AFP - ]

Les Italiens et les Américains ont arrêté jeudi 74 personnes, dont 54 à New York, dans le cadre d’une vaste opération menée conjointement contre des clans mafieux en Sicile et la famille Gambino aux Etats-Unis, ont annoncé des responsables des polices des deux pays à Rome.

"Le FBI et les autres polices américaines ont arrêtés 54 membres et affiliés de la famille Gambino, une des cinq familles mafieuses de New York. Ces personnes sont soupçonnées de sept homicides, une tentative d’homicide et violation de la législation sur les syndicats", a déclaré un responsable du FBI, David Shafer, lors d’une conférence de presse à Rome.

Il a précisé que parmi les 54 personnes arrêtées figuraient des "membres importants" de la famille Gambino, visée dans les années 80 par la fameuse enquête "Pizza Connection" sur un important trafic de drogue entre les Etats-Unis et la Sicile.

Selon Francesco Gratteri, chef de la Direction centrale anti-criminelle de la police italienne, "20 personnes ont été arrêtées à Palerme dans le cadre de cette enquête menée parallèlement entre la capitale sicilienne et New York".

Des mandats d’arrêt dans le cadre de cette enquête, dénommée "Old Bridge", ont été remis aussi à trois autres personnes, déjà en prison en Italie pour d’autres délits, a précisé M. Gratteri.

"Cette enquête s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la police italienne et le FBI, qui comprend également un échange d’enquêteurs", a ajouté M. Gratteri, précisant qu’elle avait débuté en 2005-2006.

Selon la police italienne, 90 mandats d’arrêt au total ont été délivrés entre Palerme et les Etats-Unis.

Les arrestations à Palerme ont visé essentiellement les familles mafieuses proches du boss Salvatore Lo Piccolo, arrêté en novembre dernier et considéré comme un des successeurs de Bernardo Provenzano, le chef suprême de Cosa Nostra incarcéré depuis avril 2006 après plus de 40 ans de cavale.

Les personnes arrêtées en Italie sont accusées, notamment, d’homicides, d’association mafieuse et d’extorsion, a précisé pour sa part Francesco Messineo, procureur général anti-mafia de Palerme.

"Je pense que la mafia sicilienne tente, à travers un dialogue renforcé avec la mafia de New York, de remettre sur pied un marché de la drogue, qui est beaucoup plus lucratif que celui de l’extorsion", l’activité traditionnelle de Cosa Nostra, a ajouté M. Messineo.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3527 / 616120

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site Repères sur les mafias   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License