Paradis fiscaux et judiciaires

Un tableau disparu de Basquiat refait surface à New York

vendredi 15 février 2008

15/02/2008 13:32

NEW YORK (AFP) - Un tableau disparu de Basquiat refait surface à New York

Un tableau du peintre Jean-Michel Basquiat d’une valeur de huit millions de dollars et dont les autorités pensent qu’il avait été volé aux Etats-Unis, vient de refaire surface à New York chez un banquier brésilien.

Le tableau, "Hannibal," se trouvait parmi plusieurs autres oeuvrs d’art d’une valeur de plus de 30 millions de dollars dont un tribunal brésilien avait ordonné la saisie après que leur propriétaire, Edemar Cid Ferreira, eut été condamné à 21 ans de prison pour blanchiment d’argent en 2006.

Cependant, quand les autorités brésiliennes avaient investi le domicile et les bureaux du banquier, elles avaient découvert que plusieurs oeuvres d’art, dont "Hannibal", avaient disparu.

En août dernier, le tableau avait été envoyé par bateau de Londres à New York, avec des faux papiers de douane qui lui attribuaient une valeur de 100 dollars.

Les autorités américaines, en liaison avec Interpol, ont traqué les oeuvres d’art et les ont découvertes dans un entrepôt en novembre dernier.

Les procureurs de New York cherchent maintenant à remettre les toiles aux autorités brésiliennes.

La toile de Basquiat, dans les tons noir et bleu, représentant un crâne avec des symboles et des inscriptions, dont "Hannibal", a été peinte en 1982, six ans avant la mort du peintre par surdose à New York à l’âge de 27 ans.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1311 / 522774

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License