Paradis fiscaux et judiciaires

« Le droit fiscal varie aussi dans l’UE »

mercredi 20 février 2008

TEMPS FORT : « Le droit fiscal varie aussi dans l’UE »

Date de parution : Mercredi 20 février 2008

Auteur : Yves Hulmann

Michael Lauber, directeur de la Fédération des banques du Liechtenstein.

Extraits d’un article mis en ligne sur le site internet du journal Le Temps :

- Quels sont les différents types de fondations au Liechtenstein ?

- La forme la plus courante est celle de la fondation de famille, qui vise à régler des questions telles que l’héritage. Ensuite, il existe des fondations à but non lucratif. Enfin, un certain nombre de fondations sont destinées à la planification de la gestion de fortune.

- Les relations étroites entre les fiduciaires, chargées de gérer les fondations, et les banques suscitent des critiques. Faut-il plus de distance entre ces deux entités ?

- Au Liechtenstein, il existe une relation presque symbiotique entre les sociétés fiduciaires et les banques actives dans la gestion de fortune. Cette tradition n’a pas besoin d’être remise en cause. Chacune de ces structures a besoin de l’autre à l’opérationnel.

- Une distinction entre évasion et fraude fiscales est appliquée au Liechtenstein tout comme en Suisse. Redoutez-vous des pressions supplémentaires de la part de l’UE à ce sujet ?

- Cette discussion, en cours depuis plus d’un an déjà, n’est pas nouvelle. Ni au Liechtenstein ni en Suisse, on ne sait comment ces négociations vont évoluer. Il faut toutefois souligner qu’au sein même de l’UE, le droit fiscal varie selon les pays. La distinction entre évasion et fraude fiscales existe également dans certains pays de l’UE, bien que sous des formes différentes. La discussion est donc plus complexe qu’elle n’y paraît à première vue. A moyen et long terme, la récente affaire avec l’Allemagne n’aura pas une énorme influence sur le résultat de ces négociations.

- A terme, quels sont les atouts dont la place financière liechtensteinoise pourra se prévaloir ?

- La gestion de fortune occupe une place centrale dans notre stratégie. Nous avons aussi déjà repris les directives financières de l’UE. Cela nous permet d’offrir des prestations de gestion de fortune ou des fonds dotés du « passeport européen ».

© Le Temps. Droits de reproduction et de diffusion réservés. www.letemps.ch

Source url de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1964 / 508675

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Le dumping fiscal   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License