Paradis fiscaux et judiciaires

Tesco se défend de recourir aux paradis fiscaux

jeudi 28 février 2008

n° 20120 du 28 février 2008

International

Fiscalité

Tesco se défend de recourir aux paradis fiscaux

Iles Caïmans.

A son tour, le premier distributeur britannique s’est retrouvé hier sous le feu d’accusation d’ « optimisation » fiscale.

Le quotidien de gauche « The Guardian » a révélé hier avoir enquêté six mois durant pour mettre au jour un complexe montage, passant par les îles Caïmans, ayant permis à Tesco d’économiser 500 millions de livres d’impôts (660 millions d’euros).

Selon le « Guardian », le groupe britannique a, en effet, logé dans ce paradis fiscal deux transactions portant sur des cessions en leasing d’actifs immobiliers, pour un total de plus de 1 milliard de livres.

Au total, le distributeur, qui a un programme de cessions de 6 milliards de livres, pourrait éviter de payer quelque 1 milliard d’impôts, calcule le quotidien.

Lire la suite de l’article sur le site du journal Les Echos.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2413 / 569172

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent américain  Suivre la vie du site Les Iles Caïman   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License