Paradis fiscaux et judiciaires

Avenir noir pour Vaduz

lundi 3 mars 2008

FINANCE : Avenir noir pour Vaduz

Date de parution : Lundi 3 mars 2008

Auteur : Myret Zaki

Au premier plan.

Extraits d’un article publié sur le site du journal Le Temps

Mardi, le Liechtenstein tient sa 5e « Journée des banques » à Vaduz. Il y sera question des perspectives de la place financière liechtensteinoise de 2008 à 2010. Inutile de dire qu’elles ne sont pas roses. La Principauté va devoir dire adieu à son statut de paradis fiscal pour les capitaux européens en quête d’abri sûr.

Cette juridiction est en déclin depuis déjà quelques années. Les riches clients de la Suisse ont longtemps apprécié les fondations liechtensteinoises pour leurs vertus défiscalisantes.

Mais aujourd’hui, ils leur préfèrent souvent les fondations plus modernes de juridictions rivales, dont Panama, Singapour, ou les Bahamas.

Piégée par une monoculture qui n’a guère évolué au fil des ans, la Principauté, dont la réputation est restée au bas de l’échelle des juridictions offshore, s’est retrouvée vulnérable. L’attaque allemande a porté le coup fatal à ce petit bout de terre coincé entre la Suisse et l’Autriche.

Mais surtout, un véhicule plus performant, autorisant une forme de « défiscalisation légitime », prend son essor sur les cendres de l’archaïque fondation : le trust, sur lequel ont misé la Suisse et le Luxembourg, mais pas le Liechtenstein.

Lire la suite de l’article sur le site du journal Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1865 / 588190

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Liechtenstein  Suivre la vie du site Fiche du Liechtenstein   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License