Paradis fiscaux et judiciaires

Orphelinat de l’horreur : un premier suspect au tribunal

mardi 18 mars 2008

CRIMES.

Orphelinat de l’horreur : un premier suspect au tribunal

Un orphelinat de l’île de Jersey a été le théâtre, entre 1960 et 1986, d’actes de violences et d’abus sexuels dont ont été victimes les pensionnaires. Un premier suspect comparaissait hier au tribunal. Son procès a été renvoyé au mois d’avril.

C’ÉTAIT un paradis fiscal bordé de jolies plages, c’est désormais un symbole de souffrance et de pratiques inavouables. En moins de trois semaines, l’île anglo-normande de Jersey, plantée à quelques kilomètres des rivages du Cotentin, vient de sérieusement écorner son image de paisible lieu de villégiature. Le mal était jusqu’ici enfoui, dans le sous-sol de l’orphelinat du Haut-de-la-Garenne mais aussi dans la mémoire de victimes trop honteuses et de bourreaux trop sûrs. Des bourreaux qui doivent aujourd’hui faire face à la justice, à l’instar de Gordon Wateridge, 76 ans. Cet ancien surveillant du centre, qui comparaissait hier au tribunal, est soupçonné d’avoir agressé sexuellement trois fillettes dans les années 1960 et 1970. Son procès a été renvoyé au mois d’avril.

Lire la suite sur le site du journal Le Parisien.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1801 / 452944

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne  Suivre la vie du site Les Iles Anglo-Normandes  Suivre la vie du site Jersey   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License