Paradis fiscaux et judiciaires

Une possession de la Couronne britannique classée paradis fiscal

mercredi 26 mars 2008

Le vendredi 29 fév 2008

Une possession de la Couronne britannique classée paradis fiscal

Agence France-Presse

Londres

Jersey, la plus grande et la plus méridionale des îles anglo-normandes, dispose d’un statut juridique original qui en fait une possession de la Couronne britannique sans appartenir au Royaume-Uni, ainsi qu’un important centre financier classé comme paradis fiscal.

Située dans la Manche, à environ 135 km des côtes britanniques et 22 km des côtes françaises, Jersey (118 km2) est une démocratie parlementaire dépendant de la Couronne d’Angleterre. La reine Elizabeth en est la souveraine et remplit la fonction de chef d’État. Mais l’île n’appartient pas au Royaume-Uni.

Annexées au duché de Normandie en 933, les îles anglo-normandes sont liées à l’Angleterre depuis sa conquête en 1066 par Guillaume le Conquérant. En 1204, elles ont choisi de faire allégeance à l’Angleterre. De nombreuses lois et coutumes datent de l’époque normande.

L’habitat et le nom des rues, notamment à Saint-Hélier, la capitale, témoignent de l’influence française. Si l’anglais est le langage désormais couramment usité, le français reste la seconde langue officielle, toujours utilisée dans les tribunaux et pour la documentation légale.

Un vieux patois, le jerriais, mélange de norvégien et de normand français, est encore pratiqué.

Selon le recensement de 2001, l’île compte 87 186 habitants.

Jersey possède un gouvernement propre chargé des affaires intérieures. Mais elle dépend du Royaume-Uni pour ses affaires extérieures (défense, représentation diplomatique et relations internationales).

Elle n’appartient pas à l’Union européenne.

Le Parlement monocaméral est présidé par un bailli nommé par la reine. Il élit un conseil des ministres dirigé par le chef du gouvernement (« chief minister »). Ce poste créé en 2005 est occupé depuis lors par Frank Walker. Le lien avec la Couronne est assuré par le lieutenant-gouverneur.

Lors de la réforme constitutionnelle de 2005, deux partis politiques ont été créés, la Jersey Democratic Alliance (centre gauche) et le Centre-Party (centre droit), rompant avec la tradition des parlementaires indépendants.

L’économie de Jersey, traditionnellement fondée sur l’agriculture, la pêche et le travail de la laine, s’est modifiée depuis 1945. L’île, grâce à un régime fiscal attractif, est devenue un centre financier international, avec 51 banques. Le secteur financier, qui emploie 12 000 personnes, compte pour 60% du PIB.

Plus de 30 000 sociétés sont enregistrées et plus de 150 milliards de livres (198 milliards d’euros) sont déposées sur l’île, classée parmi les paradis fiscaux par l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE).

Le tourisme contribue pour environ 25% du PIB de l’île, visitée par 729 900 personnes en 2006. L’agriculture génère 5% du PIB.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1588 / 540674

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne  Suivre la vie du site Les Iles Anglo-Normandes  Suivre la vie du site Jersey  Suivre la vie du site Repères sur Jersey   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License