Paradis fiscaux et judiciaires

Le « roi de la vis » accusé de fraude

mardi 1er avril 2008

ECONOMIE : Le « roi de la vis » accusé de fraude

Date de parution : Mardi 1 avril 2008

Auteur : Yves Petignat, Berlin

ALLEMAGNE. L’enquête sur le patron de Würth touche la Suisse.

La huitième fortune d’Allemagne, Reihnhold Würth, fondateur du groupe international de commerce de visseries et autres systèmes de fixation, est accusée par les autorités fiscales allemandes de fraude fiscale. Une nouvelle affaire d’évasion fiscale qui pourrait bien ébranler encore la confiance de l’opinion allemande dans l’intégrité de son élite économique, après la mise en accusation du patron de la Poste allemande, Klaus Zumwinkel. Mais aussi fournir des arguments au Ministère allemand des finances dans le bras de fer avec la Suisse sur la fiscalité des entreprises et en particulier des holdings.

Au cœur de l’enquête, on retrouve en effet la fondation familiale Rheinhold-Würth-Stiftung, installée à Coire tout comme que la holding Würth International AG. Le procureur de Stuttgart a confirmé samedi la procédure ouverte il y a plus d’un an, avant la découverte de l’affaire du Liechtenstein, contre le multimilliardaire Reinhold Würth, 72 ans, et cinq autres personnes pour fraude ou aide à la fraude fiscale.

Depuis des années, les procureurs de Stuttgart soupçonnent l’entrepreneur d’avoir savamment confondu revenus privés et bénéfices de l’entreprise (8,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires) ou d’avoir pratiqué une comptabilité interne favorisant les sociétés installées à l’étranger ou la holding suisse.

Lire la suite sur le site du journal Le Temps.

© Le Temps. Droits de reproduction et de diffusion réservés. www.letemps.ch


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2861 / 487604

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License