Paradis fiscaux et judiciaires

Une caisse noire de l’ex-CGE enterrée

dimanche 13 mai 2007

Une caisse noire de l’ex-CGE enterrée

En cause, un compte en banque suisse dont les versements auraient été occultes.

Par Renaud LECADRE

QUOTIDIEN : mardi 14 novembre 2006

Le parquet de Paris vient de classer « sans suite » une affaire de présumée caisse noire au sein de la Compagnie générale des eaux (CGE, rebaptisée Vivendi), concernant, comme l’indique un vice-procureur de la République, « l’existence d’un compte utilisé pour servir des rémunérations occultes à de hauts cadres de cette entreprise » .

Comme de nombreuses multinationales, la CGE disposait en Suisse d’une structure destinée à rémunérer un millier de cadres expatriés dans une quarantaine de pays. Sauf que ce type de cagnotte off shore est aussi susceptible de rémunérer de hauts dirigeants bien de chez nous, soucieux de compléter ­ net d’impôt et de charges ­ leurs revenus.

A l’origine du pataquès, la CGE avait accusé de détournements le gestionnaire de son compte suisse. Lequel, fort offusqué, n’a pas tardé à contre-attaquer en exhumant quelques pages d’un cahier manuscrit : dans un listing de bénéficiaires de la cagnotte helvétique, on distingue des ténors du QG parisien de la Compagnie générale des eaux.

La justice suisse, initialement saisie de l’affaire, avait fini par renvoyer le bébé de ce côté-ci du Léman, au motif qu’elle est franco-française.

Le parquet de Paris vient donc de le jeter avec l’eau du bain au nom de « l’ancienneté des opérations décrites et la disparition de la documentation afférente, de nature à limiter considérablement la mise en évidence de faits délictueux. » Et de dissuader d’anciens salariés de Vivendi en rupture de banc, soucieux de crever l’abcès : « Il apparaît difficile de poursuivre les investigations dont le résultat est, en l’état, fort aléatoire. » Certains d’entre eux envisagent désormais de porter plainte avec constitution de partie civile, afin d’obtenir la désignation d’un juge d’instruction.

© Libération

Publié avec l’aimable autorisation du journal Libération.

Visitez le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1278 / 468716

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License