Paradis fiscaux et judiciaires

« Les caisses sont vides » ? Voici pourquoi :

samedi 24 mai 2008

« Les caisses sont vides » ? Voici pourquoi :

Extrait d’un article mis en ligne sur le site Actuchômage :

Mercredi, 21 Mai 2008

Ce discours mesquin tenu par nos dirigeants devient de plus en plus insupportable quand on sait que, chaque année, 90 milliards d’€ de recettes fiscales échappent à nos finances publiques et que, contre cela, le gouvernement se garde bien d’agir.

Pourquoi ? Parce que la stigmatisation des faibles est un précieux écran de fumée qui sert à détourner les regards du déséquilibre croissant - et organisé - de la répartition des richesses : comme le chômage profite aux entreprises et à leurs actionnaires, la fraude fiscale et sociale profite à une élite qu’il n’est pas question d’incommoder.

Mais, au-delà de cette fraude fiscale et sociale qui nous ronge, un autre phénomène beaucoup plus grave sévit à échelle mondiale : la fraude internationale qui prospère par le biais de 72 paradis fiscaux. Le coût total estimé de ces évasions s’élève à 11.000 milliards de dollars pour les richissimes particuliers (comme Johnny Hallyday ou les Rolling Stones…) + au moins autant pour les florissantes sociétés (dont Mittal…) qui font appel à leurs "services", avec la complicité des banques et des avocats. Si le système perdure, les pays en voie de développement auront du mal à émerger, tandis que les pays développés auront du mal à maintenir très longtemps le niveau… de leurs dépenses publiques.

Lire la suite de cet article sur le site Actuchômage.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2054 / 569232

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License