Paradis fiscaux et judiciaires

L’enquête impossible sur le rôle de la spéculation dans la flambée de l’or noir

mercredi 11 juin 2008

L’enquête impossible sur le rôle de la spéculation dans la flambée de l’or noir

LE MONDE | 10.06.08 | 10h19

Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Monde :

Lancée en décembre 2007, l’investigation sans précédent de la CFTC, épaulée par la Financial Services Authority britannique et l’ICE Futures Europe, porte sur des manipulations présumées pour influencer le marché du brut aux Etats-Unis. Les limiers américains doivent passer au crible les positions des traders, les transactions physiques tout comme les opérations des banques pour leur compte propre ou celui de leurs clients qui ne correspond pas à des achats et à des ventes de barils. Mais la CFTC entend aussi étudier les opérations de transport et d’entreposage d’hydrocarbures.

OPACITÉ TOTALE

"La réalité est qu’il est impossible de déterminer à combien s’élève la part de la spéculation dans la hausse des prix sauf à enlever les professionnels du pétrole du marché pour déterminer, en leur absence, comment se fixe le cours du baril", indique un banquier londonien pour qui les golden boys n’ont pas à se faire du souci.

Et pour cause. Profits colossaux et argent facile vont de pair avec l’opacité totale d’un secteur qui, compte tenu des fuseaux horaires et des transactions entre places, ne ferme jamais. Dans les banques, les bénéfices de cette activité sont amalgamés dans les comptes du "fixed income" (taux d’intérêt, change…). De plus, avec la nouvelle technologie, le trading pétrolier s’est mondialisé. Les sociétés se nichent souvent dans des paradis fiscaux peu coopératifs.

Lire la suite de l’article sur le site du journal Le Monde.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3120 / 509257

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les paradis fiscaux non coopératifs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License