Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Alliés de la lutte contre les PFJ > La société civile > Joseph Stiglitz et la fin du néolibéralisme

Joseph Stiglitz et la fin du néolibéralisme

vendredi 25 juillet 2008

Joseph Stiglitz et la fin du néolibéralisme

Extrait d’un article mis en ligne sur le site du journal Les Echos :

La chronique de Joseph Stiglitz, « La fin du néolibéralisme », publiée le 21 juillet, a beaucoup fait réagir sur notre site Internet. Le prix Nobel s’en prend au « fondamentalisme » des marchés, qu’il dépeint comme une « doctrine politique au service d’intérêts privés » responsable de la crise actuelle.
Pour Roland, l’auteur fait preuve d’un parti pris excessif, en se faisant une joie « d’enfoncer son clou de l’interventionnisme étatique au mépris de toute analyse scientifique ».
« Quelle solution de rechange ? » au néolibéralisme, surenchérit Jbmattret. En écho, Lejules propose de « remettre à plat le système monétaire international » et de « supprimer les paradis fiscaux et autres passe-droits ». Lire la suite de l’article sur le site du journal Les Echos.