Paradis fiscaux et judiciaires

Les frégates de Taiwan, nouvelles révélations

mercredi 17 septembre 2008

Les frégates de Taiwan, nouvelles révélations

VENTE D’ARMES / mardi 16 septembre par Laurent Léger

Extraits de l’article mis en ligne sur le site Bakchich

La société créée au Luxembourg « avec l’autorisation de Nicolas Sarkozy », comme l’a révélé un rapport de la police judiciaire, pour transférer des commissions discrètes sur les grands contrats d’armement, a servi au moins une fois dans l’affaire des frégates de Taiwan. Récit inédit.

Comme l’a révélé Bakchich vendredi 12 septembre, le ministre du Budget Nicolas Sarkozy et le directeur de cabinet d’Edouard Balladur ont, en 1994, autorisé la création d’une bien curieuse société au Luxembourg, destinée à acheminer de belles et discrètes commissions pour le compte de la Direction des constructions navales (DCN, devenue aujourd’hui DCNS), alors principal constructeur public de bateaux militaires, et sa branche chargée de l’export (DCNI).

Heine a vu passer, à la fin des années 1990, la somme de 13 millions d’euros (environ 83 millions de francs) liés à l’affaire des frégates.

Les millions sont passés de DCNI à Heine, qui les a redirigés vers une société de l’île de Man, Formoyle...

Lire la suite de cet article sur le site de Bakchich.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1986 / 616419

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site LES FREGATES DE TAIWAN   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License