Paradis fiscaux et judiciaires

Haro sur les paradis fiscaux

lundi 20 octobre 2008

Haro sur les paradis fiscaux

Extraits d’un article mis en ligne sur le site internet credit-pret-hypothecaire :

La chasse aux sorcières semble bien être ouverte en ce qui concerne les paradis fiscaux, puisque plusieurs récentes déclarations de nos dirigeants et de diverses ONG les désignent comme un des responsables de la dérégulation des marchés et donc de la crise actuelle.

Qu’en est-il dans la pratique ?

Bien que le recensement précis soit difficile à établir, on estime habituellement, toujours selon Daniel LEBEGUE, que le nombre de ces plates-formes est d’environ cinquante, dont une bonne moitié en Europe, et qu’elles abriteraient « environ 400 banques » (pour ne pas dire donc l’essentiel des banques de la planète…), ainsi qu’environ les « 2/3 des 2000 Hedges Funds »(fonds spéculatifs) recensés de par le monde et qui géreraient « plus de 10 000 milliards de dollars d’actifs » sans parler des « 2 millions de sociétés-écrans » environ qui abriteraient ces mêmes comptes qui seraient abritées derrière ces mêmes comptes.

Force est de constater que l’hypocrisie a souvent été de mise en la matière, puisque au-delà des règles de droit ou des règles morales allègrement bafouées depuis des décennies, il faut bien malheureusement reconnaître que ces centres n’ont pu continuer à prospérer, malgré les belles déclarations d’intention de tout un chacun, que parce qu’ils servaient avant tout les intérêts bien compris de la majorité des États, (et pas seulement de ceux qui les abritent), des sociétés multinationales ou non et des grandes banques de tous les continents. Lire la suite de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1069 / 490052

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La société civile   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License