Paradis fiscaux et judiciaires

La Suisse renonce aux îles Caïman pour sauver UBS

vendredi 28 novembre 2008

Terre 27 nov. 6h51

La Suisse renonce aux îles Caïman pour sauver UBS

Pour sauver UBS de la crise des subprimes, la Banque nationale suisse avait annoncé en octobre la création d’une société ad hoc chargée de récupérer les actifs douteux de l’établissement financier. Et pour domicilier cette structure, la plus haute autorité bancaire du pays avait choisi rien de moins que les îles Caïman, le nec plus ultra en matière de paradis fiscal. Décisions justifiées par des « raisons pratiques ». Finalement, devant le tollé des politiques - certains faisant remarquer qu’en cas de faillite, un juge suisse ne pourrait mettre le nez dans les comptes de cette structure opaque -, la Banque centrale suisse a dû renoncer à ce transfert, et a annoncé que la structure serait basée sur le territoire helvète.

© Libération

Publié avec l’aimable autorisation du journal Libération.

Visitez le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1847 / 468840

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License