Paradis fiscaux et judiciaires

Opacité et confidentialité avant tout

lundi 16 août 2004

Opacité et confidentialité avant tout

Par Nicolas CORI

lundi 16 août 2004 (Liberation - 06 :00)

Selon Thierry Godefroy et Pierre Lascoumes, les centres off-shore sont nés avec la hausse des taxations dans les pays industriels à la fin du XIXe siècle.

« Ce sont les acteurs économiques les plus puissants (grandes fortunes, sociétés transnationales) qui ont suscité les offres de service opaques nécessaires à la maximisation de leurs bénéfices », écrivent-ils.

Aujourd’hui, les centres off-shore permettent aux entreprises et aux grosses fortunes, via la création de sociétés coquilles (holdings, fiducies, trusts...), d’assurer la confidentialité de leurs opérations et de limiter leurs responsabilités.

Ils donnent en outre la possibilité de bénéficier d’une réglementation moins contraignante pour la création d’entreprise ou la circulation financière et de réduire l’imposition, en y localisant revenus, bénéfices et successions.

© libération

Publié avec l’aimable autorisation du journal Libération.

Visitez le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1223 / 629189

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License