Paradis fiscaux et judiciaires

Les clés de l’éden fiscal

mardi 24 mars 2009

Économie 23/03/2009 à 06h51

Les clés de l’éden fiscal

Ces territoires servent à capter des actifs et à les soustraire aux fiscs.

Oubliez l’image d’une île sur les tropiques repère de mafieux venant blanchir l’argent de la drogue ou issu de trafics illicites. Les paradis fiscaux sont avant tout destinés aux multinationales les plus connues. Et, même s’ils ne le crient pas sur les toits, les groupes français, particulièrement les banques, y sont largement représentés (lire page 4). Pourquoi tant de discrétion ? Pour cacher des choses inavouables ? Pas forcément. Les banques viennent rechercher dans les territoires offshore une clientèle qui n’existe pas ailleurs. Les entreprises industrielles sont, elles, attirées par la fiscalité allégée.

Lire la suite sur le site internet du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1236 / 523518

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les paradis fiscaux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License