Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La fiscalité des états de droit > Les paradis fiscaux > "Londres ou New York sont aussi des paradis fiscaux"

"Londres ou New York sont aussi des paradis fiscaux"

mercredi 25 mars 2009

John Christensen, directeur du Tax Justice Network (Réseau mondial pour la justice fiscale)

"Londres ou New York sont aussi des paradis fiscaux"

LE MONDE | 24.03.09 | 14h54 • Mis à jour le 24.03.09 | 18h45

Quelles sont les différences entre paradis fiscaux et centres offshore ?

Un paradis fiscal est une juridiction offrant un cadre politique, fiscal, légal. Un centre financier offshore est un réseau de banques, cabinets d’audit et d’avocats, immatriculés dans un paradis fiscal. Le premier est un vaste centre commercial, le second est constitué des magasins, restaurants, cinémas qui louent l’espace. A l’exception d’endroits minuscules comme Sark, Montserrat ou Niué, dans le Pacifique sud, les paradis fiscaux sont tous des centres financiers. C’est une erreur de considérer les places offshore comme des îles sous les cocotiers ou des lieux de villégiature alpins. Des places financières comme Londres, New York, Singapour sont aussi des paradis fiscaux.

Lire la suite de l’entretien sur le site internet du journal Le Monde.