Paradis fiscaux et judiciaires

Maurice, Singapour, Delaware : ma planète off-shore en 3 clics

jeudi 2 avril 2009

Enquete

Maurice, Singapour, Delaware : ma planète off-shore en 3 clics

Par David Servenay | Rue89 | 31/03/2009 | 18H54

Extrait d’un article mis en ligne sur le site internet Rue89.com :

2 Singapour : respectez les apparences, en toute discrétion

Deuxième grande destination, la vertueuse République de Singapour, toujours présentée comme « exempte de corruption ». Voire... car depuis le 1er janvier 2004, le cadre fiscal permet d’être créatif. Sur le site de la mission économique française, les experts tricolores estiment que les services financiers pèsent pour 11% du PIB local, employant 5% de la population active.

« Les autorités ont mis en place un mécanisme de garantie des dépôts et s’efforcent de promouvoir la place financière dans des domaines choisis tels que la banque privée ou la finance islamique, et en rendant plus attractifs sa fiscalité et son cadre juridique, tout en défendant son secret bancaire. »

Sur les rivages du détroit de Malacca, les spécialistes préconisent l’usage de la fondation (sans actionnaires) ou du trust -confiance en anglais- qui distingue le propriétaire des bénéficiaires. Le trust est utilisé par des professionnels :

« Certains entrepreneurs utilisent le trust pour détenir et diriger une société off-shore faisant du commerce international. Actions, obligations ou liquidités gagnées lors d’opérations internationales peuvent légalement être détenues dans des trusts off-shores sans être taxées. »

Le trust peut aussi être utile pour les particuliers :

« Le trust off-shore est particulièrement recommandé pour les expatriés vivant dans des pays instables et qui souhaitent protéger leurs avoirs. »

Là aussi, pas besoin de prendre l’avion. Toutes les formalités se font par Internet, mais les tarifs sont plus élevés qu’à Maurice. C’est le prix de la stabilité (la même famille politique gouverne le pays depuis 1965). Le package complet pour une off-shore est facturé 6700 euros, avec options :

« Pour un haut niveau de protection, nous proposons un service de nominée par des juristes qui vous fournissent un pouvoir d’exécution totale. Cela signifie que vos informations personnelles ne seront pas soumises aux autorités. Seul un juriste est capable de vous fournir un tel niveau de protection. »

L’option « nominee service » est à 590 euros par juriste. Notez que les plus grandes banques de la planète (Barclays, HSBC, CIBC...) ont des succursales à Singapour. Y compris les banques françaises, comme le souligne -non sans humour- la mission économique locale :

« Les principales banques françaises sont présentes à Singapour (Crédit Agricole Indosuez, BNP Paribas, Société générale, CIC, etc.) mais aucune ne fait de la banque de détail (i.e. pas de services aux particuliers). »

Au pôle financier à Paris, les magistrats spécialisés assurent qu’aucune commission rogatoire internationale ne revient complétée de Singapour ou de l’île Maurice. Cette absence totale de coopération rend ces destinations particulièrement sûres pour les blanchisseurs.

Lire la suite sur le site internet Rue89.com.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2875 / 541230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent asiatique  Suivre la vie du site Singapour   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License