Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La fiscalité des états de droit > Les paradis fiscaux > Paradis fiscaux : plus de pays sur la liste "noire" de l’OCDE

Paradis fiscaux : plus de pays sur la liste "noire" de l’OCDE

mercredi 8 avril 2009

Economie

Paradis fiscaux : plus de pays sur la liste "noire" de l’OCDE

AP | 08.04.2009 | 00:40

Les quatre pays de la liste "noire" des paradis fiscaux non-coopératifs, la Philippines, la Malaisie, le Costa Rica et l’Uruguay, en ont tous été retirés après avoir accepté de nouvelles règles de transparence, a annoncé mardi l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les quatre pays ont été ajoutés à la liste "grise" de l’OCDE, qui regroupe des "juridictions qui se sont engagées à se conformer à la norme fiscale internationale mais ne l’ont pas encore effectivement appliquée" dans le rapport d’étape de l’OCDE diffusé le 2 avril à l’occasion du G-20 de Londres.

L’organisation s’est félicitée "des engagements pris récemment" par les quatre pays de "se conformer à la norme fiscale internationale sur l’échange de renseignements".

"Nous continuons à observer des progrès rapides dans l’adoption de la norme de l’OCDE", s’est félicité Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE. "Je me félicite que toutes les juridictions examinées par le Forum mondial de l’OCDE se soient désormais engagées. Nous avons besoin de règles du jeu équitables et nous espérons bien que la norme sera mise en oeuvre rapidement".

© AP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Associated Press.

Visitez le site de l’Associated Press.