Paradis fiscaux et judiciaires

Credit Suisse a commencé à fermer les comptes offshore de clients américains

dimanche 12 avril 2009

Credit Suisse a commencé à fermer les comptes offshore de clients américains.

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a commencé à fermer les comptes offshore de clients américains qui n’ont pas déclaré cet argent au fisc américain, écrit l’hebdomadaire Sonntagszeitung.

La banque suisse a entre 2.500 et 5.000 clients américains disposant de comptes offshore non déclarés, pour un montant global d’environ trois milliards de francs suisses (près de 2 milliards d’euros), ajoute le journal.

Credit Suisse a proposé à ces clients de transférer leurs comptes vers sa filiale de gestion de fortune CS Private Advisors, qui signalera leur existence au fisc américain, ou de leur faire un chèque pour fermer leurs comptes, précise le journal.

Un responsable de Credit Suisse, qui a demandé à garder l’anonymat, déclare au journal que la banque ne fait qu’appliquer au cas par cas pour le moment la nouvelle "tolérance zéro" des autorités américaines mais qu’elle envisage un retrait plus général de son activité offshore aux Etats-Unis.

L’autre grand groupe bancaire suisse, UBS, a déjà annoncé qu’il cesserait de proposer des services offshore aux ressortissants des Etats-Unis.

Le fisc américain veut qu’UBS dévoile les noms de quelque 50.000 de ses clients soupçonnés de fraude fiscale. La justice américaine a donné jusqu’au 30 avril à UBS pour organiser sa défense et présenter ses arguments.

Emma Thomasson, version française Dominique Rodriguez

© REUTERS

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence Reuters.

Visitez le site de l’Agence Reuters.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2962 / 510395

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site LE CREDIT SUISSE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License