Paradis fiscaux et judiciaires

Total : enquête ultrasensible

mardi 15 mai 2007

Total : enquête ultrasensible

mardi 9 janvier 2007, mis à jour à 11:36

Info L’Express

Gilles Gaetner

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une information judiciaire visant implicitement le groupe Total, soupçonné d’avoir versé des commissions en Suisse pour obtenir des permis d’exploration pétrolière en Iran entre 1998 et 2003.

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une information judiciaire visant implicitement le groupe Total soupçonné d’avoir versé des commissions en Suisse pour obtenir des permis d’exploration pétrolière en Iran. Entre le 1er décembre 1998 et le 15 août 2003, 41 millions de francs suisses, en provenance du groupe pétrolier ont atterri sur un mystérieux compte Siakal ouvert à la banque Lombard Odier Darier Hentsch et Cie à Genève.

Pour la justice suisse, qui a découvert le pot-aux-roses en décembre 2004, le versement de ces 41 millions de francs suisses apparaissent illicites puisque n’ayant qu’un objectif : permettre à Total de décrocher un marché avec le régime de Téhéran. De plus, le bénéficiaire de cette manne, un Iranien dénommé Bijan Dafnar, n’a rien à voir ni de près ni de loin avec l’industrie pétrolière. Il serait surtout proche de la famille Rafsandjani.

La justice française, désormais saisie, partage donc l’analyse des Suisses.

Au juge Philippe Courroye, de démêler l’écheveau de cette affaire ultrasensible qui tombe mal pour le groupe Total dont plusieurs dirigeants sont mis en examen dans le dossier "Pétrole contre nourriture".

© L’Express

Publié avec l’aimable autorisation du magazine L’Express.

Visitez le site du magazine L’Express.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1852 / 630351

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site Total   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License