Paradis fiscaux et judiciaires

300 millions réclamés à la KBC

mardi 15 décembre 2009

300 millions réclamés à la KBC

Vendredi 11 Décembre 2009 | powered by Belga

(Belga) La justice belge est saisie d’une action intentée par deux sociétés de droit britannique qui réclament à la KBC et à quelques une de ses filiales le versement d’une somme de 300 millions de dollars, révèle vendredi la presse. Cette affaire met en lumière le rôle essentiel que le groupe KB aurait joué entre 1977 et 1993 dans les ventes d’armes à destination de l’Afrique du Sud alors soumise par les Nations unies à un embargo.

Les sociétés de droit britannique BSI et BSL réclament 300 millions de dollars, soit le montant d’une commission qu’elles auraient dû percevoir vers la fin des années 80 en rétribution du rôle d’intermédiaire qu’elles ont assumé dans le cadre d’une commande par l’Afrique du Sud de 50 hélicoptères à la société française Aérospatiale. En raison de l’embargo qui frappait l’Afrique du Sud, les sociétés BSI et BSL vont manoeuvrer pour dissimuler la destination finale de ces hélicoptères qui seront officiellement destinés au Portugal. Le compte censé recueillir le montant de la commission, ouvert à la KB-Lux à Luxembourg, ne sera jamais alimenté. Tout sauf un hasard : le groupe KB aurait été à l’époque le banquier presque attitré de l’Afrique du Sud pour ses transactions avec l’Occident, indique la presse qui ajoute que le régime de l’apartheid a de solides accointances au sein du groupe KB. La prochaine audience au tribunal de commerce de Bruxelles est fixée au 17 décembre.

(FCH)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1258 / 589357

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site KB-Lux et KBC   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License