Paradis fiscaux et judiciaires

Angolagate : Falcone débouté par la cour d’appel, reste en prison

jeudi 17 décembre 2009

Angolagate : Falcone débouté par la cour d’appel, reste en prison

La cour d’appel de Paris a rejeté jeudi la demande de remise en liberté déposée par l’homme d’affaires Pierre Falcone, incarcéré depuis sa condamnation le 27 octobre 2009 à 6 ans de prison ferme dans l’affaire de l’Angolagate.

AFP - le 17 décembre 2009, 14h56

Le 3 décembre, le parquet général avait requis sa remise en liberté, invoquant "l’immunité" que confère à M. Falcone sa qualité de représentant permanent de l’Angola auprès de l’Unesco depuis 2003.

Plusieurs personnes ont été condamnées par le tribunal correctionnel de Paris à des peines de prison ferme, mais Pierre Falcone, 55 ans, personnage central de l’Angolagate, avait été le seul à être immédiatement incarcéré en application d’un mandat de dépôt délivré à l’audience.

Il a fait appel de sa condamnation à 6 ans de prison ferme pour trafic d’influence, commerce d’armes et abus de biens sociaux dans cette affaire de trafic d’armes à destination de l’Angola, estimé à 790 millions de dollars.

M. Falcone est détenu à Fleury-Mérogis (Essonne).

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1069 / 613507

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ANGOLAGATE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License