Paradis fiscaux et judiciaires

La mafia calabraise blanchit les milliards du crime en Suisse

jeudi 21 janvier 2010

La mafia calabraise blanchit les milliards du crime en Suisse

CRIME ORGANISÉ | 20 à 30 milliards : c’est la somme que la ‘Ndrangheta aurait investie ces cinq dernières années en achetant terrains, entreprises et restaurants.

SERGE GUMY | 21.01.2010 | 00:04

Elle rachète des restaurants et des entreprises au bord de la faillite. Elle investit dans l’immobilier et le négoce. Sans faire de bruit, la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise, blanchit son argent en Suisse. « Elle y est une des organisations criminelles les plus actives », reconnaît l’Office fédéral de la police. En cinq ans, les différentes mafias italiennes auraient ainsi investi entre 20 et 30 milliards de francs dans notre pays, selon diverses estimations.

La ‘Ndrangheta ? Dans son fief de Calabre, elle a refait parler d’elle ces dernières semaines. Elle est fortement soupçonnée d’avoir attisé les violences entre la population locale et les clandestins africains travaillant dans les planta tions d’oranges et de mandarines. Une manière pour elle de détourner l’attention de la justice italienne de ses juteuses affaires.

Machine à laver l’argent sale

Un business qui s’effectue à l’échelle mondiale. La Suisse, voisine de l’Italie, est naturellement touchée par ce cancer. « La ‘Ndrangheta y a longtemps été sous-estimée par l’opinion parce que, contrairement à la mafia sicilienne, elle agit le plus sou­vent sans violence », commente Stéphanie Oesch, une politologue qui vient de publier un livre sur la criminalité organisée en Suisse.

Lire la suite sur le site de la Tribune de Genève.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2871 / 567360

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site La N’drengheta   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License