Paradis fiscaux et judiciaires

Révolte au paradis

mardi 26 janvier 2010

Révolte au paradis

Des suisses qui réclament des impôts ! En plein conflit avec la France à propos des fichiers volés de HSBC, un mouvement de contestation interne inédit a pris forme chez nos voisins, avec la publication d’un "manifeste pour une réorientationde la politique fiscale" signé par une trentaine de parlementaires socialistes ou Verts. Derrière ce coup d’éclat, on trouve une alliance entre Attac-Suisse, le Tax justice Network, l’ONG Déclaration de Berne, des syndicats, des chercheurs, des artistes et des Eglises. il fallait bien cela pour fissurer "le mur de silence bâti par le lobby de la place financière autour de la politique fiscale" et suppléer une gauche parlementaire habituellement bien timide sur ce sujet tabou.

Les signataires regrettent que l’évasion et la fraude fiscales (deux phénomènes qu’ils refusent de distinguer alors que la position officielle du pays est de condamner la fraude mais de tolérer l’évasion) effectuées en Suisse privent les pays pauvres de 5,4 milliards de francs suisses (3,8 milliards d’euros) et les contribuables helvétiques de substantielles rentrées fiscales. S’appuyant sur la Constitution helvétique, les pétitionnaires revendiquent une taxation basée sur la "capacité économique" de chacun. Concrètement ils réclament la mise en place d’un échange automatique de données bancaires avec les autres états, une "taxation appropriée" des sociétés multinationales sur le territoire suisse et une fiscalité plus redistributrice.

Pour une fois, le combat contre le paradis fiscal suisse est renforcé par un embryon de front intérieur...

Pour en savoir plus : www.manifeste-fiscal.ch

Alternatives Economiques n°288 février 2010.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1543 / 542784

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License