Paradis fiscaux et judiciaires

L’OCDE travaille au rétablissement d’une liste noire des paradis fiscaux

vendredi 19 mars 2010

L’OCDE travaille au rétablissement d’une liste noire des paradis fiscaux

LE MONDE | 18.03.10 | 17h31 • Mis à jour le 18.03.10 | 17h31

Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Monde :

Plusieurs pays seraient clairement dans le collimateur des experts de l’organisation internationale : en sus de Monaco, Panama, les Seychelles ou encore la Barbade. S’ils n’amélioraient pas leurs conventions d’échange actuelles, ces places financières risqueraient de se voir fichées comme mauvais élèves et mises au ban de la communauté internationale.

Pour l’ancien ministre français de la recherche, François d’Aubert, qui préside le groupe sur "l’examen par les pairs" au sein du Forum, la perspective d’une telle liste noire servira d’aiguillon. "Nous allons mettre un système d’incitation à coopérer plus efficace et plus ambitieux que l’ancien. Un pays ne pourra pas être considéré comme coopératif s’il signe une majorité d’accords avec des paradis fiscaux ou des pays avec lesquels il n’entretient pas de réelles relations financières", explique ainsi M. d’Aubert.

Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2544 / 489093

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les paradis fiscaux non coopératifs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License