Paradis fiscaux et judiciaires

Aide au développement : Bruxelles veut aider les pays pauvres à améliorer leur fiscalité

jeudi 22 avril 2010

Aide au développement : Bruxelles veut aider les pays pauvres à améliorer leur fiscalité

[ 22/04/10 ]

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du journal Les Echos :

Dans le cadre de son plan d’action qui vise à ce que l’Union européenne tienne ses promesses en matière d’aide au développement, la Commission européenne propose d’aider les pays pauvres à accroître leurs ressources propres, notamment en combattant la fraude et l’évasion fiscales.

Alors que les paradis fiscaux sont actuellement sur la sellette, l’exécutif européen propose d’aider « les pays en développement à mobiliser davantage de ressources propres et à lutter contre l’évasion fiscale ». C’est que « d’après une commission gouvernementale norvégienne, les fuites illégales de capitaux depuis les pays en développement représenteraient au moins sept fois l’aide officielle au développement », peut-on lire dans le communiqué de la Commission. « Les seules fraudes fiscales des multinationales représentent déjà 125 milliards d’euros de pertes par an », avance pour sa part Maylis Labuquière d’Oxfam France. Une somme deux fois et demie plus importante que l’aide européenne au développement, chiffrée à 49 milliards d’euros en 2009. Mais pour Pascal Saint-Amans, chef du secrétariat du Forum mondial sur l’échange d’informations fiscales de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), ces chiffres sont contestables car ce problème, bien que réel, est impossible à chiffrer.

Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1247 / 488729

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License